Callac-de-Bretagne

Page Retour 



                                                      Les Gourlay de Landugen

 

 

De ce petit territoire, surgit on ne sait d'où, une famille de notables qui fit parler d'elle de la fin du 16° siècle jusqu'à la fin du 19°.

En premier lieu, par son pasteur François GOURLAY, qui desservant de la Trêve de saint Jean de Landugen, prit partie
contre son noble recteur, Claude BUDES de Guébriant dans la révolte dite du "Papier timbré"[1] en 1675.
Puis une descendance qui nousconduit à Jean Marie, député de la Loire Inférieure en 1810, au Président de la Cour criminelle de St Brieuc,
Joseph Marie et au poète Villiers de l'Isle Adam[2].

         

   

                                                                            


I- François?  Gourlay de Landugen(°ca 1580), du village du Château (Ar C'hastel)

dont Guillaume qui suit.

-Mathieu Gourlay (°ca 1610), prêtre de Landugen en 1660/1680.

- François Gourlay(° ca 1605), prêtre de Landugen lors des évènements de 1675, 
mais qui ne figure sur aucun registre paroissial

de 1660 à 1680. ( François ou Mathieu, le mystère reste entier.)

                              

II- Guillaume Gourlay (°Landugen ca1607-+08.04.1673)

X Gilette Poder(°1608 +19/03/1671 Landugen) x ca1640/1650.

Dont Ollivier qui suit.

Gilles(°ca 1624 +20/09/1684), célibataire.

Claude(°ca 1629 +10/06/1685), célibataire.

Marie (°ca 1645 +24/11/1677), épouse de Sébastien Quénechdu, fils de Servais et de Anne Le Bourhis le 15/07/1673

à Landugen.

III- Olivier Gourlay (°ca 1630),

X Anne Le Bourhis(°ca 1640), de François et Françoise Guenegou.

       Dont Claude qui suit.

Catherine(°1663+1689) X Ollivier Lencot de Locarn.

Mathieu (°1666- +1673)

Joseph (° 1669)

Yvon (° 1670) X Marie Merrien, 2 fils Claude et Mathieu, sans postérité.

Anne (° 1675-+1697)

Pierre (° 1680 + 1739) X Marie Ropars, postérité dont Claude, curé de Locarn(°1709-1780)                     Corentin(°1730), Françoise (°1707), Louise(1710), Anne(°1713)x Guillaume Le Meur

Marie(°1717), Marie Anne(°1725), Anne (°1728).

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

IV- Claude GOURLAY(°Landugen 15/12/1683); notaire et greffier de Landugen.

X Anne LE GOAR de Locarn. X Locarn 09/01/1713)

                 Dont Joseph qui suit:

V- Joseph GOURLAY, Seigneur de La Haye, Avocat au Parlement de Bretagne.

                                Sénéchal de Lanrivain.

                                1X Anne Thérèse GUILLOU X Locarn 15/10/1735.

                                2X Jacquette Françoise STEPHNOU de Maël-Pestivien

                                3X Marie BELLOM de Lanrivain. X 07.11.1759.

                 Dont Joseph Marie qui suit.

Jean Marie (° Lanrivain 13/08/1761), tribun, administrateur du District de Savenay(Loire-Inférieure), élu par ce département

au Conseil des Cinq-Cents en l'An VI. Partisan de Bonaparte, il entra le 4 Nivôse an VIII, au Tribunal.

Désigné en 1810 pour représenter la Loire-Inférieure au Corps Législatif. Sous les Cent-Jours, élu à la Chambre des Députés.

Ami de Fouché, il fut élu à la Chambre Introuvable et se retira lors de la dissolution de l'Assemblée.(Jean Tulard-Dictionnaire Napoléon.) Décédé à Paris le 03/01/1825. Il se ruina en voulant assécher les marais de Donges, étant associé à son gendre
Louis Henri Des Mortiers(°1782-1860) marié à sa fille Zoé Gourlay.

Yves-Marie (°Lanrivain 1765?),Sieur de Kervisien, maire de Lanrivain en 1790                                                                                

Juge au Tribunal de Guingamp.

Membre du Tribunal Criminel de Saint Brieuc.


VI- Joseph Marie GOURLAY, (°Lanrivain 08/09/1759), avocat au Parlement de Bretagne.

Sénéchal de Lanrivain.

En 1789, membre du Comité briochin chargé de l'ordre.

En 1792, greffier au tribunal criminel de Saint Brieuc.

Nommé par le Consulat, juge au Tribunal d'Appel de Rennes.

En 1804, nommé Président de la Cour de Justice Criminelle de St Brieuc.

Nommé chevalier de la Légion d'Honneur.

Représentant en 1809 les Côtes-du-Nord au Corps Législatif.

Napoléon lui confère en 1810, le titre de Chevalier de l'Empire.

En 1811, Conseiller à la Cour Impériale de Rennes.

A la Chambre des Représentants en 1815, mais sans siéger.

Termina sa vie le 9 octobre 1818, comme conseiller à la Cour Royale de Rennes.

Revenus mobiliers compris entre 20 et 30 000 francs.

           X le 28 novembre 1786 à Ploumagoar avec Demoiselle Marie Françoise de COURSON, fille de Pierre et

de Marie Hélène QUINTIN

                 Dont un fils (°1789) , officier de ligne sous l'Empire

                 une fille(°1791), passait pour l'un des meilleurs partis des Côtes-du-Nord.

VII- Marie Thérèse GOURLAY(°ca1758 Lanrivain) X Bertrand HAMON (°1750 Maël-Carhaix) le 23.11.1778 à Lanrivain.

              Dont Marie Gabrielle Thomas HAMON(°1780 Lanrivain?) X Jean Jérôme Charles de VILLIERS de L'ISLE ADAM
(° 1769 -Brest) fils de Charles François et de Marie Jeannne de KERSAUZON, 

X Maël Pestivien- 30 Floréal an IV (16.09.1796)  Aïeul d'Auguste VILLIERS de L'ISLE ADAM(°1838 St Brieuc), écrivain français.

 

Voir Généalogie des GOURLAY.

 Voir dans un article sur Saint-Servais, une description des Gourlay célèbres.

Notes.

AD22- Séries E et GENEARMOR

[1] Pays d'Argoat  N°31- 1-1999- Le Sieur Recteur de Duault et ses paroissiens(J.Lohou).
NOTE sur François GOURLAY, le desservant du prieuré de Landugen en 1675.
Il fut l'un des personnages clé de cet évènement, entretenait
avec le noble recteur, Claude BUDES, des rapports conflictuels permanents.
Le recteur le décrit " d'une insolence insigne accompagné d'imposture, 
d'une malice sans borgne ", abusant le peuple ignorant par des " suppositions calomnieuses ". 

[2] VILLIERS de l'ISLE ADAM- Bulletin de liaison N°46- Centre Généalogique des Côtes d'Armor(J. Lohou)

                                

                                                                                J. LOHOU( 1989-mise à jour juillet 2015))

 

 

 


© Tous Droits Réservés (Joseph Lohou)